Archives de Catégorie: iPad

Langues Vivantes (mais pas que!) et Continuité Pédagogique – Une idée d’activité avec un outil EdTech – 2

Enseignants, vous avez envie de :
  • Booster la Continuité Pédagogique?
  • Proposer à vos élèves une activité de création?
  • Mettre à l’honneur les capacités transversales comme la Collaboration & la Communication ?
  • Gamifier votre salle de classe virtuelle?
  • Booster la Continuité Pédagogique?
  • Utiliser le numérique à bon escient?
  • Tenter une séquence d’enseignement en mode « Tournoi inter-classe »?
    …Alors cette idée d’activité est pour vous !
Le pitch

Arrivée en semaine 4 de la continuité pédagogique avec mes élèves, j’avais envie de terminer en beauté et de leur proposer une activité plutôt sympa pour la dernière séance avant les vacances de Pâques. J’avais commencé la lecture du livre « die Nachbarn » avec mes élèves de grade 8 (équivalent de la 10H) juste avant le confinement.

L’outil numérique

Dans un précédent billet, je vous parlais de tout le bien que je pensais de Quizizz. Depuis, cet outil a tellement évolué qu’il est devenu l’un de mes favoris (même devant Kahoot!), parce qu’il propose notamment de nombreuses fonctionnalités que Kahoot ne propose pas, comme par exemple la possibilité d’imprimer le quiz, de travailler sans beamer (les questions s’affichent sur  les écrans des élèves), la possibilité pour les élèves DYS de se faire lire le quiz, etc…

Agenda

L’activité s’est déroulée sur 30 minutes via Microsoft Teams. Cela m’a permis de partager mon écran avec les élèves afin qu’ils voient le code pour rejoindre le Team Quizizz et qu’ils voient en direct la progression de leurs équipes en temps réel (cf image du début d’article)

 

Pré requis

Durant les semaines 1 à 3 du confinement, les élèves ont travaillé en autonomie « semi -dirigée » sur les chapitres 2 à 4 du livre. J’ai veillé à équilibrer au maximum les activités numériques (utilisation notamment de Challenge Kahoot, Learningapps, Quizlet) et les activités non-numériques (répondre aux questions dans le livre et tenir à jour le tableau retraçant les caractéristiques des personnages dans leur cahier).

Tout le contenu lié à la lecture du livre (listes Quizlet et PDF du voc pour chaque chapitre, contenu audio et vidéo) était déjà disponible via Showbie, et j’ai pu leur faire un retour individualisé sur ce même ENT.

Déroulement de l’activité:

Étape 1

Création des équipes. Par chance, je l’avais déjà fait en début d’année scolaire.
Tirage au sort aléatoire des membres de chaque équipe via ClassDojo.
Chaque équipe se donne un nom et choisit un Kapitän (ex : Kartoffelsalat / Julien)
Mise à jour systématique des scores via le site en ligne gratuit Keepthescore.

Etape 2

J’ai demandé aux élèves de créer un seul Quizizz par équipe sur les chapitres 1 à 4.
Les consignes ont été partagées via un Keynote (version PDF cf ci-dessous)

KEY Nachbarn Quizizz Creativity Challenge Kap 1 bis 4

Étape 3

Chaque équipe m’a envoyé le lien URL de son Quizizz pour que je puisse lui faire un retour et qu’elle corrige les erreurs.

Étape 4

Chaque équipe a corrigé son Quizizz et me l’a renvoyée avant l’ultime correction.

Étape 5

J’ai corrigé les dernières erreurs et j’ai sauvegardé les Quizizz dans un format Numbers, avec les infos importantes comme le nom du Quizizz, son lien URL, le nombre de questions, le niveau de difficulté.

Les variantes:

Vous pouvez nommer des équipes pour créer des quiz sur d’autres thématiques :

  • De la révision du vocabulaire
  • De la mise en pratique de la conjugaison (texte à trois, par exemple)
  • De la révision de grammaire
  • De la révision de formule mathématique
  • En fait… vous pouvez tout faire 🙂

 

En résumé…

Je garde cette activité sous le coude car elle a très bien fonctionné. Les élèves ont pu collaborer sur l’élaboration des questions et donc réinvestir leurs connaissances sur les différents chapitres du livre (caractéristiques des personnages, chronologie des faits, événements marquants, vocabulaire essentiel, etc…)

Durant tout le Quizizz, je suis restée en communication en temps réel avec ma collègue pour lui communiquer le code afin que ses élèves se connectent. Une fois que tous ses élèves étaient connectés, elle me donnait son feu vert pour que je lance le jeu.

Moment de pur bonheur pour les élèves : Ils connaissaient les élèves de l’autre classe, ils étaient contents de se retrouver, même via le numérique

Moment de pur bonheur pour moi: Comme certains élèves avaient oublié d’éteindre leur micro, je les entendais découvrir, avec surprise, qui étaient les membres de leur équipe (Quizizz crée des Teams aléatoires). Ils se sont encouragés, se sont entraidés… je les entendais aussi s’engueuler parmi lorsque l’un d’entre eux avait donné la mauvaise réponse et faisait reculer le score de son équipe ! Je me suis régalée de les entendre aussi investis et j’ai presque retrouvé l’ambiance de ma salle de classe qui me manque tant…

Et…Cerise sur le gâteau : j’ai découvert avec émotion qu’un des mes élèves avait inclus dans le QCM du Quizizz de nombreuses références à mon rituel de classe (rote Mütze, Kapitän) et des allusions à ce « classroom Vocabulary » (Wir kontrollieren das Material, das ist eine Katastrophe, Was machen wir jetzt ?) qui me tient tant à cœur…

Prof par passion, je vous dis !

P.S:
Un immense MERCI et « chapeau bas » à une étudiante exceptionnelle de la HEP Vaud, « tech-savy » qui fait bouger les lignes avec ses approches novatrices et dynamiques, j’ai nommé  Claire M. !

Une mention spéciale pour mon époux qui me supporte depuis 32 ans et qui accepte (subit…) cette passion  dévorante que j’ai pour ce métier… Love you mon amour 🙂

 

Gimkit and Gamification

(updated 01.03.2020)

I recently discovered Gimkit on Twitter: this is a brand new interactive game and my students literally felt in love with it. And guess what ? It has been created by a high school student 🙂

That is why I decided to buy the pro version! Yes, the free version is very limited…

Since I have not tested all features yet, this article will be update regularly.

How can I access the site?
There it is: https://www.gimkit.com/

How does it work?

Students can play individually or in teams. My students love this game because it allows them to earn (fake) money. You can play live (in class) or you can give a kit as an assignment to do as homework (see tutoriel 81 below)

How can I make kits?

Well you can decide to type your own kits, but the very good thing about Gimkit is that you can import Flashcards from Quizlet !It saves you a lot of time, believe me! (see tutorial 82 below)

81 Gimkit how to create a class & send Homework

82 Gimkit how to export a Quizlet Set into Gimkit

Le mind mapping et les outils TICE

Source photo: pixabay.com

Petit rappel: le mind mapping, c’est quoi?

Aussi appelé « carte heuristique » (du grec Eurisko : je trouve), la carte mentale (en anglais « mind map ») a été développée par la psychologie cognitive à partir des années 1950. C’est dans les années septantes que Tony BUZAN a approfondi le concept de la carte mentale qui permet de représenter visuellement une thématique et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Tony Buzan a travaillé sur le cerveau et la mémorisation. A noter qu’on retrouve des traces de cartes mentales au cinquième siècle de notre ère, où les médecins tibétains répertoriaient de manière arborescente les racines de la bonne santé et de la maladie.

Notre cerveau est organisé en réseaux de neurones qui, visuellement, ont la forme de cartes heuristiques. La démarche du mind mapping est donc de reproduire les mécanismes utilisés par notre cerveau pour créer, retenir et restituer de l’information.

Faire une carte mentale, c’est allier le cerveau droit (siège de la créativité, de l’imagination) et le cerveau gauche (siège de la logique et du raisonnement) pour une utilisation optimale des facultés cognitives. Le mind mapping est donc, d’une certaine manière, un outil bio-compatible car c’est véritablement un copier-coller de la manière dont fonctionne notre cerveau !

Les outils numériques

Voici quelques outils numériques qui pourront vous aider à vous organiser!

Il y en a pléthore ! Voici une petite sélection d’ outils numériques qui pourront vous aider à vous organiser !

Sur ordi :
http://www.wisemapping.com/

https://framindmap.org/c/login

https://www.genial.ly/fr

prezi.com 

pour savoir comment utiliser Prezi, cliquez ici!

https://www.pearltrees.com/

pour savoir comment utiliser Pearltrees, cliquez ici!

Sur iPad :

Mindly

https://itunes.apple.com/ch/app/mindly-cartographie-mentale/id771221376?l=fr&mt=8

Total Recall

https://itunes.apple.com/ch/app/total-recall-mind-map/id360443748?l=fr&mt=8

Des exemples de cartes mentales 

maths: http://autonom-maths.eklablog.com/la-carte-mentale-sur-les-perimetres-en-6eme-a114649658

anglais: http://ww2.ac-poitiers.fr/anglais_lp/spip.php?article236&debut_page=2

Galerie de cartes mentales: https://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/projet/cartes_m/galerie.htm

Articles intéressants et bibliographie

Pourquoi cet outil peut-il être utile pour les élèves en difficulté ?

https://eed.ac-versailles.fr/spip.php?article118

Le mind mapping à l’école : Favoriser les apprentissages (travail de Bachelor)

http://doc.rero.ch/record/256592/files/md_bp_p21798_p21756_2013.pdf

Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves en se simplifiant la vie

https://ecolebranchee.com/dossier-les-cartes-mentales-ou-lart-de-favoriser-la-reussite-des-eleves-en-se-simplifiant-la-vie/

Un article en anglais

https://busyteacher.org/11274-how-to-use-mind-maps-jump-start-writing.html

Un super livre de cartes mentales pour le primaire: « 30 activités pour devenir un as des cartes mentales » , Eyrolles Edition

https://www.payot.ch/Detail/30_activites_pour_devenir_un_as_des_cartes_mentales-stephanie_eleaume_lachaud-9782212568974

Pour aller plus loin…

Vous ne vous sentez pas à l’aise avec le mind mapping? Alors pourquoi ne pas vous familiariser avec 2 autres systèmes d’organisation des idées?

Voici deux liens intéressants sur le Sketchnote et l’Infographie

Sketchnotes : Facile ! C’est quoi ?!

Infographics in your Curriculum (en anglais)

Voilà, c’est tout pour ce billet sur les cartes mentales. N’hésitez pas à poster, échanger et commenter!

Bonne fêtes de fin d’année à toutes et tous et… à bientôt pour d’autres infos sur l’enseignement et les TICE (mais pas que!)

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé Lyricsgaps? Alors, vous allez adorer Lyrics Training!

Dans un précédent billet, je vous présentais l’outil TICE lyricsgaps.com

Voici un nouvel outil, tout aussi performant, voire davantage !

Screenshot 2018-03-03 10.33.25

Qu’est-ce que c’est ?

Lyrics Training est un site internet gratuit qui met à disposition des chansons de la plateforme Youtube avec leurs sous-titres.

La bibliothèque de clips vidéo propose des titres disponibles dans 12 langues : anglais, espagnol, portugais, français, italien, allemand, néerlandais, japonais, turc, polonais, finlandais, catalan.

Le moteur de recherche permet de faire une recherche par langues et par genre musical (environ 30 à disposition) : Hip-Hop, Jazz, R& B, Country, BOF, etc…

Chaque élève peut visionner un clip vidéo sur sa tablette ou sur son ordinateur.

Individuellement, les élèves peuvent s’entraîner à remplir les paroles manquantes dans les sous-titres. Chacun travaillant à son rythme, les élèves vont pouvoir s’approprier la chanson à travers diverses étapes d’écoute et d’entraînement. C’est donc une plateforme idéale pour la différenciation pédagogique et le travail en autonomie.

Comment ça marche ?

L’élève peut sélectionner un clip vidéo et choisir ensuite le niveau de difficulté, ce dernier correspond en fait au pourcentage de mots manquants dans la chanson.

Deux modalités de jeux sont disponibles:

  • Mode choix : Il s’agit d’un QCM. Un blanc apparaît dans les sous-titres, le joueur choisit parmi quatre propositions.
  • Mode écrit : l’élève doit taper la bonne réponse.

4 niveaux de difficultés aux choix:

  • débutant
  • intermédiaire
  • avancé
  • expert

Ce dernier niveau de difficulté est d’ailleurs annoncé de manière plutôt humoristique : « remplir tous les mots, vous êtes fou ? »

Les plus

– Possibilité de créer ses propres exercices personnalisés.
– La chanson est stoppée si la solution n’est pas proposée.
– Possibilité de chanter tous ensemble en classe avec la version Karaoké (en bas à gauche)

– Possibilité d’imprimer les paroles en version complète ou bien d’insérer des blancs. On peut également choisir d’ajouter des numéros de ligne (pratique pour le repérage) et d’insérer sur le haut du document une ligne pour entrer le nom et la date

–  Possibilité de créer un exercice personnalisé en sélectionnant les niveaux le mode et en choisissant les mots manquants

– Les scores qui entretiennent l’émulation

Le service d’aide est vraiment très réactif : j’avais besoin de la chanson « Schokolade » de deine Freunde, mais la chanson était « en attente de révision ». En écrivant à support@lyricstraining.com, j’ai eu une réponse dans les 3 jours et la chanson a été rapidement disponible en ligne avec toutes les fonctionnalités 🙂

Les moins

Quelques bandeaux publicitaires viennent parasiter le site, mais lors de mes nombreuses visites, je n’ai pas remarqué de publicité au contenu inapproprié. Le site est gratuit et toutes les fonctionnalités aussi. J’imagine que c’est comme cela que le tout est financé, c’est de bonne guerre…

N’hésitez pas à partager, poser des questions, proposer d’autres outils TICE, etc… Je me réjouis par avance d’échanger avec vous!

 

 

 

 

Contrôler la prononciation en LV avec l’appli Notes

Pas toujours facile de savoir si on prononce correctement un mot dans une langue étrangère… et pourtant, il existe un moyen ultra simple de le vérifier!

Prononcer correctement les mots dans une langue étrangère, c’est souvent une gageure !

Prononcez mal un mot, et c’est parfois la confusion ou pire…

En anglais, vous comprendrez aisément qu’il est préférable de prononcer un i long dans le mot « beach » (la plage) si vous demandez votre chemin: Where is the beach? … sinon, gare aux confusions et aux interprétations scabreuses avec un autre terme moins respectable.

La prononciation a une dimension clé dans la communication en langue vivante.

J’en ai récemment fait la malheureuse expérience : mes élèves de 9ème ont encore du mal à prononcer correctement des mots en langue allemande. Dans le livre que nous lisons en ce moment apparaît le mot « Leibwächter » (garde du corps). La majorité des élèves étaient incapables de produire le son adéquat.

ET c’est là que les TICE entrent en jeu et peuvent nous rendre de fiers services !

En effet, comment peut-on être sûr qu’un locuteur natif nous comprendra ? Et surtout, comment s’entraîner au préalable afin d’éviter les incompréhensions dues à une mauvaise connaissance de la phonétique ?

C’est simplissime ! Si vous avez un iPad ou un smartphone, vous pouvez utiliser l’appli Notes pour checker si votre prononciation est juste !

Petit tuto :

deepl.com : le meilleur traducteur en ligne du monde!

Screenshot 2018-01-01 18.02.28

Dans mon dernier billet, je vous disais tout le bien que je pensais du site  lyricsgap.com.

Et je vous parlais brièvement du site deepl.com, puisqu’il me rendait de fiers services!

En effet, il n’est pas toujours facile pour moi de traduire les chansons en allemand pour mes classes bilingues: obtenir une traduction pour des textes originaux allemands et donc un rendu cohérent en français et anglais, ça relevait parfois de la gageure… mais ça, c’était avant de découvrir Deepl.

Avant Août 2017: le super site de Linguee (désormais aussi une appli!)

Pendant les dernières années, j’ai eu recours au site linguee.fr qui me permettait d’avoir une traduction en contexte. Une vraie mine d’or! Contrairement aux services proposés par Google Traduction, Linguee n’est pas un service de traduction classique. Il place le mot ou l’expression  dans le bon contexte pour proposer une traduction adéquate. Il s’appuie sur un corpus de textes déjà traduits : qu’il s’agisse de romans libres de droits, de textes de loi internationaux traduits en plusieurs langues, d’articles de journaux en ligne, on a bien affaire ici à des exemples de traduction proposés par des… humains. Et cela fait toute la différence.

Mais Deepl fait encore plus fort…

…car il utilise en réalité des technologies fondées sur l’apprentissage automatisé ou « deep learning » , également appelé « réseaux de neurones artificiels ». Ces derniers sont entraînés à identifier la meilleure traduction d’une suite de mots en fonction de la structure, de la grammaire, du contexte et du sens pour proposer le résultat le plus pertinent. Un outils de pointe dont l’Europe peut être fière puisqu’il s’agit en réalité d’un outil TICE tout droit sorti d’une société allemande basée à Cologne.

Les perles des années 90

Je me souviens avec délices de mes premières années d’enseignement où je pouvais relever quelques perles:  l’expression « dicker Nordwind » qu’un élève avait employée pour terminer sa lettre m’avait laissée perplexe avant que je ne comprenne le cheminement mental de son auteur… il voulait dire « grosse bise » à son correspondant de l’époque…

Je souris encore en songeant à ces temps immémoriaux  où j’étais assistante de langue française en ex- RDA. Un élève avait naïvement proposé dans sa rédaction de français l’expression « les bagues de poissons d’encre », traduction littérale de « Tintenfischringe ». Le terme « Tintenfischringe » désigne en fait les anneaux de calamar.

Les germanistes et germanophones apprécieront le comique de la traduction mot pour mot.

En fin de compte, une chose est sûre: à l’ère du numérique, les dictionnaires et autres traductions approximatives ne seront plus d’actualité. Et même si les outils de traduction sont destinés à devenir de plus en plus performants, c’est bien aux enseignants que revient la tâche de sensibiliser les apprenants au fonctionnement unique et intrinsèque d’une langue vivante, à ses nuances propres et à ses spécificités. En un seul mot: à sa beauté.

Je profite de ce billet du 1er janvier pour vous souhaiter à toutes et tous une superbe année 2018: que vos rêves se concrétisent, que vous viviez de belles aventures personnelles et professionnelles! Que ces 52 semaines à venir soient placées sous le signes du bonheur et de la bonne santé  🙂

 

 

 

Lyricsgaps: un site extra pour apprendre les langues vivantes avec des chansons!

Screenshot 2017-12-01 18.58.49

Vous en rêviez? Le web vous l’apporte sur un plateau comme un beau cadeau Noël en ce mois de décembre!

Lyricsgaps.com est un site incontournable pour les profs de langues. Je m’explique.

C’est quoi ce site?

C’est un site qui vous donne accès à des milliers de chansons dans 21 langues différentes (dont le chinois, le hongrois, l’urdu et le visayan, rien que ça!)

Les chansons sont classées par niveau de difficulté (easy, medium, difficult)

Un vrai juke-box numérique, je vous dis!

Les plus

  1. C’est gratuit (il suffit de s’inscrire avec une adresse mail).
  2. Tout est déjà prêt: les liens vers les vidéos Youtube bien sûr, mais aussi les activités de Karaoké, les fiches avec les paroles, les fiches de travail avec exercices lacunaires, exploitables selon 3 niveaux de difficulté.
  3. La possibilité de créer vos propres fiches de travail en changeant les paramètres, c’est à dire qu’il vous suffit de cliquer sur les mots que vous souhaitez enlever du texte pour créer un nouvel exercice lacunaire.  Le tout est exploitable ensuite soit comme exercice interactif (et qui marche même sur tablette! ), soit comme exercice à imprimer et à sauvegarder comme Document Word et PDF.
  4. Les élèves peuvent cliquer sur chaque mot (oui, je dis bien CHAQUE mot) afin de voir la définition dans leur propre langue. Je vous l’avais pas dit que c’était génial !?

Les moins

  1. Quelques erreurs se sont glissées dans les paroles des chansons que j’ai utilisées mais rien de méchant: vous pouvez signaler les erreurs en cliquant sur « report error » (vive l’intelligence collective!)
  2. La fonction « create flashcards » n’est pas très élaborée à mon goût, mais bon, laissez le soin à vos élèves de créer des Quizlet!

Astuces

Si vous souhaitez traduire cette chanson pour vos élèves, cela peut se faire en deux ou trois clics (non non, c’est pas une blague!).

Oubliez Goggle Translate, ce service ne vous rendra, hélas, qu’une sorte de purée verbale infâme et incompréhensible! Oui, je sais, il a fait quelques progrès mais bon, c’est pas encore  ça…

Optez pour deepl.com!

Ce site vous permettra d’obtenir une traduction très fidèle qui vous enchantera!

Il vous suffira juste de faire un copier-coller du texte de votre chanson et hop, le tour est joué!

Mea Culpa

Désolée pour le long silence dû à des nouveaux projets professionnels. J’en profite pour saluer mes étudiants de la Haute Ecole Pédagogique de Lausanne. Futurs enseignants, ils   travaillent d’arrache-pied pour mettre en place des scénarios pédagogiques pour intégrer les nouvelles technologies. Et franchement, ils me bluffent par leur créativité! Une cuvée exceptionnelle 🙂

 

 

 

 

 

 

Travel Schooling (épisode 3): En route pour le CE1

Screenshot 2017-07-17 07.50.07

Pendant notre tour du monde de juillet 2015 à août 2016, nous avons expérimenté le Travel Schooling. Mathilde, notre petite dernière, devait valider son année de CE1 (= 5ème primaire en Suisse).

Avant notre départ, RDV avait été pris avec la maîtresse pour mettre au point un programme « léger ». Entendons nous bien, il ne s’agissait pas d’alléger le programme… mais plutôt de trouver les documents et applis numériques susceptibles de remplacer livres, cahiers d’exercices, fiches d’apprentissage,  dictionnaires et compagnie.

Car tout, absolument TOUT devait être sur l’iPad! En mode nomade, le sac à dos ne peut PAS afficher une surcharge de 5 kgs pour des livres…

Nous avons quand même pris quelques fiches papier, parce que le geste d’écriture est fondamental et pas aisément reproductible sur l’iPad. Mais au final, une fois les fiches terminées, on les a scanées pour 1) garder trace du travail 2) se délester d’une surcharge inutile.

Demandez le programme!

Le CNED

Le programme de 5ème primaire Suisse étant très similaire au programme de CE1 français, j’ai donc choisi le CNED qui propose gratuitement (oui, vous avez bien lu!) tout le programme. J’ai téléchargé l’intégralité des fiches de français (ici) et de maths ().

Pour télécharger les PDF de français et de maths, vous devez au préalable sélectionner un chapitre et cliquer ensuite sur « pour aller plus loin ».

Pour annoter les documents, j’ai investi dans l’appli Notability.  Elle coûte 10, – CHF sur l’App Store, c’est effectivement cher au premier abord, mais c’est un outil très puissant et à mes yeux, indispensable.

Les applis

Capitaine maths

Compétences: calcul mental

Prix: 2, – CHF

Description: Les pirates tirent des boulets de canon sur des bateaux – 2 niveaux de difficulté – 4 opérations

Mystery Math Museum

Compétences: calcul mental

Prix: 2, – CHF

Description: Très ludique, sous forme d’aventure. Si on répond correctement au calcul, on se déplace dans les pièces d’un chateau hanté.

Prof. Phifix

Compétences: Français (grammaire, conjugaison)

Prix: Gratuit (mais achats intégrés)

Description: Rappel du concept sous la forme d’une petite leçon, puis 3 niveaux de jeux.

Nuage de mots (Emmanuel Crombez)

Compétences: Français (reconnaissance du genre et du nombre des noms communs) 

Prix: 2, . CHF

Description: Exercices de repérage (on sélectionne en cliquant sur le mot juste parmi une liste)

LE site à explorer

…c’est celui de Super Julie! Une mine d’or pour les parents et enseignants soucieux de trouver l’appli parfaite et adaptée à leurs besoins.

En fonction de l’âge, de la matière et du prix, le site de Super Julie vous propose régulièrement une sélection judicieuse parmi la multitude d’applis de l’Apple Store.

Le site, c’est ici: http://www.super-julie.fr/

Il y a même une appli, à télécharger en cliquant ici.

Voilà, je vous souhaite un très bel été et iPadez bien!

 

 

 

 

 

 

 

compétences

 

 

 

 

 

 

 

Let’s recap: un vrai coup de coeur!

Recap, qu’est ce que c’est?

 

recap-ios-icon

Screenshot 2017-05-30 09.44.36

Letsrecap.com est une plate-forme qui permet de collecter du feed-back de la part de vos élèves sous forme de mini-vidéos. J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce nouvel outil est les élèves aussi 🙂 J’en veux pour preuve le fait qu’ils se jettent littéralement sur les devoirs à faire avec Recap!

Parce que nos élèves sont de la génération des youtubeurs (ils sont nombreux à avoir créé ont leur propre chaîne youtube pour partager leurs astuces sur les jeux vidéos, les bons livres à lire, etc..), ils sont très à l’aise devant la caméra. On pourrait même aller jusqu’à dire que certains crèvent l’écran!

Comment ça marche?

Côté professeur

Le professeur travaille uniquement depuis le site web. Le site lui permet de créer des classes dans lesquelles il va créer des devoirs pour évaluer ses élèves via des questions (écrites ou sous forme de vidéos). Les élèves répondent uniquement par vidéo via l’appli Recap.

Les plus

  1. C’est gratuit 🙂
  2. Le site web génère automatiquement un code classe, donc pas besoin de gestion du groupe d’élèves par mail
  3. le professeur:

– peut paramétrer et donc limiter le temps de réponse des élèves via leurs vidéos (de 15, 30 ou 60 secondes, voire deux minutes)

– a une vue d’ensemble sur toutes les vidéos des élèves

–  a la possibilité d’évaluer la compréhension du concept

–  peut donner du feed-back par écrit

–  peut choisir de recevoir une notification lorsque l’élève est intervenu sur sa vidéo

–  peut sélectionner la meilleure vidéo pour en faire un tuto très sympa (genre vidéo youtube) avec un arrière-plan coloré et une musique de fond plutôt funky!

Les moins

  • Le professeur donne son feed-back seulement par écrit. La possibilité de donner du feed-back soit par note vocale soit par vidéo serait un plus.
  • En amont, le professeur doit entrer les prénoms de ses élèves afin qu’ils puissent activer leur profils.
  • Impossible de travailler depuis la tablette via Safari ou Google : Le professeur doit obligatoirement travailler depuis un PC (cf capture d’écran ci-dessous).

Fichier 30.05.17 09 23 37.png

Côté élève

Les élèves travaillent uniquement depuis l’appli RECAP. Grâce au code classe donné par le professeur, ils pourront enregistrer leur mini-vidéos pour être évalués sur la compréhension d’un concept ou sur une performance orale (idéal pour les profs de LV ou les entraînement aux exposés)

Les plus

  • Les élèves peuvent revoir leurs propres vidéos
  • Les élèves n’ont accès qu’à leur vidéos (dossier personnel)
  • C’est un plus pour les élèves timides: ils peuvent uniquement enregistrer leur voix s’ils le souhaitent. Ceux qui ont peur de se confronter au groupe classe lorsqu’il faut prendre la parole en public se révèlent enfin!!!

Les moins

  • Si plusieurs professeurs utilisent la plateforme Recap, les élèves doivent sortir de la classe et donc entrer à nouveau le code pour la classe.

En résumé…

Recap est un outil idéal pour les évaluations formatives: elle permet, d’un seul coup d’oeil, de voir le niveau de compréhension d’une classe via la fonctionnalité « Got it » via laquelle les élèves évaluent en pourcentage leur niveau d’expertise sur le sujet.

 

Screenshot 2017-05-30 09.56.09

Les élèves adorent la plateforme et leur motivation est accrue pour ce type de devoirs.  Recap permet aussi d’entraîner vos élèves à des productions orales (sans avoir le stress de parler devant la classe). Idéal donc pour les classes de langues vivantes, mais aussi pour le français, l’histoire, les maths, les SVT, … pour les exposés et revues de concepts.

Pour aller plus loin…

Vidéo de présentation de l’Appli Recap:

Quelques astuces:

  • paramétrer le temps de réponse pour vos élèves à 15 secondes: cela leur impose une structure et une rigueur qui leur évitera des se perdre dans des explications trop longues. Cela les obligera à être bref et concis!
  • Précisez aux élèves s’ils doivent filmer leurs visages ou non: j’ai pu me rendre compte que certains élèves lisaient leurs réponses ou lieu de parler librement (le syndrome du prompteur).
  • Si vous choisissez de formuler vos questions par écrit, utilisez un impératif avec une majuscule. Ex: « CONJUGUEZ le verbe « haben » à toutes les personnes » ou « EXPLIQUEZ  comment trouver le radical d’un verbe »

Et voilà!

N’hésitez pas à partager et à poster vos commentaires!

Un petit clin d’oeil amical aux collègues qui ont suivi mon Workshop « Recap » le 10 mai dernier à la conférence EduTech de l’institut Le Rosey à Rolle. Je vous avais promis cet article avant la fin du mois! Mission accomplie 🙂

 

 

Quizizz: un super outil d’évaluation formative

Vous avez aimé Kahoot! Vous allez adorer Quizizz!

Tout d’abord toutes mes excuses pour ce long silence pour cause de tour du monde. C’est la vérité, promis juré, c’est pas de l’intox! Mais là n’est pas le sujet du jour…Même si je pense poster prochainement un petit billet sur le Travel Schooling…

Vous vous souvenez sans doute de Kahoot, ce site funky pour créer des quiz interactifs?! Eh bien voici un autre site tout aussi performant et fédérateur (certains de mes élèves le préfèrent même à Kahoot). Il s’agit de Quizizz.

photo-quizizz

Quizizz, qu’est ce que c’est?

C’est un site web pour créer des QCM interactifs qui vos permet par la suite de faire le bilan des compétences de vos élèves. Vous pouvez très bien l’utiliser comme outil d’évaluation formative ou pour créer des groupes de travail en fonction du niveau acquis par vos élèves.

Comment ça marche?

– Côté prof: Sur le site de quizizz.com, vous pouvez soit créer, soit copier un quiz pour évaluer vos élèves.

– Côté élèves: sur le site join.quizziz.com, les élèves entrent un code à 6 chiffres et jouent ensuite en mode individuel et voit directement sur leur écran d’iPad (ou ordi) les possibilités de réponses (ce qui est différent du Kahoot où les élèves ont sous les yeux uniquement des couleurs et dans la mesure où les réponses sont projetées uniquement à l’écran)

Les plus:

  • C’est gratuit!
  • Les élèves se connectent au quiz via le code à 6 chiffres qui apparaît lorsque vous lancez le quiz. Pas besoin pour le prof d’entrer des données quelles qu’elles soient…
  • Vous pouvez créer un quiz de toute pièce ou alors copier un quiz déjà existant. Pour trouver un quiz, il suffit de faire une recherche dans l’onglet « publique », taper un mot clé dans la barre de recherche et le tour est joué 🙂
  • Les élèves aiment bien voir leur progression affichée sur leur tablette (plutôt que sur l’écran, comme c’est le cas avec Kahoot!)
  • Sous l’onglet « mes rapports », vous pouvez récupérer non seulement les scores de vos élèves sous format Excel, mais aussi le score de la classe pour chaque question ET le score individuel de chaque élève pour chaque questions. Visuellement, c’est absolument irréprochable! Même le format excel est superbe! Une vraie performance 🙂
  • La grande différence avec Kahoot!, c’est que chaque élève peut aller à son rythme. L’enseignant n’est pas obligé d’attendre que la totalité des élèves ait terminé de répondre à la question pour passer à la question suivante. Les élèves sont parfaitement autonomes.

Les moins:

  • Honnêtement, je n’ai pas encore trouvé… on espère peut-être une appli sur iOS qui permettra aux élèves d’être plus rapides lorsqu’ils soumettent leur réponse… quand le Wifi n’est pas assez puissant, certains élèves se plaignent que leur réponse ne soit pas prise en compte assez rapidement parce qu’ils doivent passer par Safari ou Chrome!

En résumé:

Les élèves se prennent volontiers au jeu et me demandent souvent si on va faire un Quizizz lorsqu’ils entrent en classe. Comme ils adorent le principe, je le réserve bien entendu comme récompense pour les semaines où toute la classe a bien travaillé. La cerise sur le gâteau: les élèves créent eux même leur QCM sur Quizizz. Ils m’envoient ensuite le lien pour que je puisse vérifier que l’intégralité du quiz est correcte. Comme les fautes d’orthographe, de ponctuation, de traduction ne sont pas rares, je préfère « filtrer » les quiz avant de laisser l’auteur du quiz tout à son bonheur, à savoir: lancer son quiz en classe pour challenger ses camarades.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :